Salaires et Temps de Travail 2016: Pourquoi la CGT ne signe pas

Après 5 réunions, que la direction considère comme des réunions de négociation, et avec la mobilisation des salariés des sites de TCS, la direction a amélioré ses propositions et décidé, de façon unilatérale de clore les négociations.

Elle a donc proposé aux organisations syndicales de signer :

  • Le PV d’accord ou le PV de désaccord sur les mesures salariales 2016
  • Le PV d’accord sur l’aménagement du temps de travail en 2016

Après avoir débattu avec les salariés et consulté ses syndicats, la CGT de TCS a décidé de ne signer aucun de ces PV pour les raisons suivantes :

  • Concernant le PV d’accord des mesures salariales 2016, les propositions de la direction ne conviennent pas aux salariés encore mobilisés et aux repères revendicatifs de la CGT (une AG pour tous, etc.), au contraire la direction propose encore des éléments précaires et non pérennes avec notamment la prime variable sur objectifs pour les mensuels
  • Concernant le PV de désaccord des mesures salariales 2016, ce serait reconnaître que les NAO ont bien eu lieu (sur plein d’aspects nous ne négocions pas, exemple une AG pour les IC), sont closes et ce serait ne pas tenir compte du mécontentement et de la mobilisation des salariés lors des Assemblées Générales dans plusieurs sites.
  • Concernant le PV d’accord sur l’aménagement du temps de travail en 2016, là encore nous ne négocions rien : la fermeture entre Noël et le 1er janvier est imposée, mais surtout, le jour de solidarité est travaillé à défaut de prendre 1 jour de CP ou RTT. La revendication de la CGT est que la direction paye ce qu’elle doit à l’état et qu’elle nous offre le jour de solidarité.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de ce tract, avec la suite concernant notamment le bilan de ces NAO au niveau du Groupe: Non signature PV par CGT TCS

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *