Elus du Comité d’Etablissement : Bilan de 2 années de mandat

Le Comité d’Etablissement couvre deux types d’activités essentielles.

Les Activités Sociales et Culturelles (ASC) :

Vos représentants CGT ont participé activement  à l’ensemble des instances du CE, qui gèrent l’utilisation du budget alloué aux ASC.

  • Au travers du bureau du CE, vos élus CGT participent activement aux décisions prises pour le bon déroulement du fonctionnement des différentes commissions. La démarche CGT a toujours été animée d’un souci d’équité entre les salariés. On peut citer comme exemples :

    • l’harmonisation du fonctionnement des différentes sections Sports et Loisirs.
    • la reconduction annuelle du budget des chèques vacances, qui représente 25% du budget du CE.
    • la validation des grilles de subvention des différentes activités du CE.
    • le traitement des situations particulières et/ou exceptionnelles.
  • A travers la fonction de trésorier du CE qui consiste principalement:

    • à présenter le budget ainsi que le bilan comptable tous les ans, pour validation par le Comité d’Etablissement. Ce travail est désormais contrôlé par un expert-comptable agrée, qui les a validé, en adéquation avec les nouvelles normes comptables imposées aux CEs.
    • à contrôler la bonne gestion des différentes activités par la signature des chèques émis.
  • Pendant les deux années de cette mandature, vos représentants CGT ont été présents dans toutes les commissions du CE. Avec notamment, l’animation via la présidence, de la commission Culturelle ainsi que de la commission Sports et Loisirs. Nous y avons impulsé des évolutions pour coller aux souhaits d’un maximum de salariés, tout en conservant notre optique éthique et émancipatrice. Voici quelques exemples, non exhaustifs, du travail de vos représentants CGT :

    • Commission Culturelle : rapprocher au maximum la culture des salariés avec des spectacles et des expositions le midi
    • Commission Sports et Loisirs : Dialogue permanent avec les sections et clarification des pratiques au travers des règlements intérieurs de chaque section.
    • Commission Jeunes : Participation de vos élus au CIE (Comité Inter-Entreprises qui s’occupe principalement des vacances des enfants au niveau du groupe Thales). Proposition CGT de subventionner plus les activités du CIE afin de permettre à un maximum d’enfants de participer à ces séjours, dont le cout financiers plus important est dû principalement à la qualité pédagogique et d’accueil des enfants. Nous avons aussi commencé une analyse qualitative des animations proposées depuis plus de dix ans.
    • Commission Vacances Excursion : par l’extension de l’abondement du CE aux grands voyages et la nécessité de s’adresser à des organismes de voyages pratiquant le tourisme responsable, ainsi que par le don des places restées vacantes à un fond de solidarité de Cezam Pays de la Loire…

Ce ne sont que des exemples du travail réalisé pour les Activités Sociales et Culturelles par vos élus CGT, qu’un tract de 2 pages ne suffirait pas à résumer…

L’activité revendicative sur la gestion de l’entreprise:

Vos représentants CGT ont porté un regard critique, constructif et de propositions concernant la gestion économique et stratégique de l’entreprise. Le travail conjoint de vos représentants CGT au CE et à la commission économique porte sur des sujets aussi divers que:

  • Le transfert d’activités vers d’autres entités et leurs conséquences sur tous les salariés et le fonctionnement de l’entreprise (achat, paie, service de proximité informatique, magasin et réception, …).
  • Les charges des différents services et les prévisions d’activités à court et moyen terme.
  • L’impact des différentes réorganisations annoncées ou réalisées.
  • L’analyse des différentes dérogations d’horaires (2X8, travail du samedi,…) pour juger de la pertinence de ce fonctionnement qui se généralise.

Ces deux années de mandat ont vu la CGT à l’initiative sur nombre de sujets :

  • La formation, par le biais de la commission emploi et formation dont le rôle principal n’a été que l’analyse critique des plans et des bilans de formation annuels. La CGT veille à ce qu’il n’y ait pas de disparités suivant la catégorie socio-professionnelle, le métier, le sexe ou l’âge des salariés en lien avec la commission égalité professionnelle (ex commission égalité femmes/hommes).Vos représentants CGT ont aussi fortement poussé pour que la commission emploi et formation prennent enfin en compte toute la dimension de la Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences, tel que prévue par l’accord Anticipation, signé notamment par la CGT. Pour la CGT, la formation est un investissement primordial pour les salariés et l’entreprise. Elle devrait s’intégrer à hauteur de 10% du temps de travail. Elle devrait favoriser grandement le transfert des savoir-faire et des compétences entre générations comme le prévoit les accords « anticipation » et « contrat de génération » signés par la CGT.
  • Le développement et la diversification des activités de l’entreprise, pour assurer la pérennité du centre. Pour cela l’organisation du travail doit permettre à la fois d’éviter des externalisations à outrance et d’avoir un comportement socialement responsable envers nos sous-traitants. Vos représentants CGT agissent aussi afin de favoriser un travail de qualité et motivant à chaque salarié. Enfin la CGT n’a eu de cesse d’insister sur le fait que le futur nouveau centre (ou la rénovation de l’actuel) devra impérativement inclure toutes les activités industrielles actuelles, de la R&D à la production en passant par le service et soutien client et tous les services de support administratif. La force de notre centre est d’intégrer en un seul endroit toutes ces activités.
  • La défense de l’emploi. Le nombre important d’intérimaires, le recours de plus en plus systématique à la prestation tant dans les activités de Recherche et Développement qu’en production, ainsi que le départ en retraite de nos ainés, doivent se traduire par des embauches, pour maintenir et développer les compétences en interne nécessaires au développement de notre entreprise.

Ce bilan non exhaustif, de l’action de vos élus CGT au Comité d’établissement, vous permet de vous faire votre propre opinion sur ce qui anime et animera vos élus et militants au cours des prochaines années de mandat. Vos représentants CGT ont été des acteurs du fonctionnement du Comité d’Etablissement d’une façon éthique, rationnelle, en étant toujours force de propositions constructives et socialement responsables. Ainsi lorsque nous vous demandons de voter pour la CGT aux élections professionnelles du 1er décembre, vous pourrez le faire  en toute connaissance de cause, sur la base de nos valeurs et du travail déjà effectué.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *