Rémunération variable 2015: Une loterie Thalésienne…

La direction a présenté en Commission Centrale Économique, le 30 avril dernier, un bilan de la rémunération variable payée en 2015.

Cette analyse portait sur l’ensemble des salariés ayant eu une rémunération variable en 2014 et 2015 et ayant une ancienneté antérieure au 1er janvier 2013, soit 5025 salariés.

Comme son nom l’indique, la Rémunération Variable est….bien variable…. et certains semblent juste s’apercevoir que cela signifie qu’elle peut baisser ! Cela a été le cas pour 841 d’entre vous, soit 16,7% des salariés concernés, qui ont vu leur rémunération variable baisser entre 2015 par rapport à 2014.

La rémunération variable a augmenté en moyenne de 9,6%, soit 654€, mais cela cache de forte disparités et inégalités souvent difficile à comprendre. En effet, plusieurs indicateurs entre en ligne de compte pour fixer cette rémunération, dont 60% sont d’ordre individuel et 40% d’ordre économique au niveau service et société. Mais en plus il faut ajouter un multiplicateur financier de +/-20% au niveau du groupe Thales.

Bref, tout rend ce principe de rémunération totalement aléatoire au point d’entendre certains partisans de cette rémunération dire: ” la Rémunération Variable c’est la roulette russe”

En fait cette présentation confirme notre analyse CGT sur l’aspect contre-productive de ce type de rémunération, qui entraine forcément des frustrations et surtout ne permet pas le paiement des qualifications des salariés pour leur temps de travail ! Cela conforte aussi le repère revendicatif porté par la CGT, et partagé maintenant d’ailleurs pas d’autres organisations syndicales, de supprimer cette rémunération variable en l’intégrant dans le salaire.

Voilà une véritable simplification pour tous les salariés, qui auront ainsi plus de lisibilité et d’équité. Mais cette intégration dans le salaire serait aussi une simplification pour la direction, qui éviterait ainsi de perdre du temps inutile pour la mise en place et l’explication de cette rémunération, et donc un axe réel d’amélioration de notre compétitivité !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *