Déclaration CGT au CHSCT extraordinaire Cholet sur le transfert EWR

Voici la déclaration faite par la CGT lors du CHSCT extraordinaire du 27 mai 2016 à Cholet concernant le transfert des activités EWR de Gennevilliers vers Cholet.

Modalités d’aménagement des locaux de l’établissement de Cholet dans le cadre du projet d’évolution de l’organisation de l’activité « Guerre Electronique »

Monsieur,

Même si les conditions d’accueil des activités EWR de Gennevilliers, par l’entité EWR de Cholet, d’un point de vue psychologique, ne sont pas l’objet de cette consultation, elles étaient déjà perçues par les élus CGT du CHSCT comme pouvant présenter des facteurs de risques psychosociaux et ce bien avant la publication de l’analyse par le cabinet SYNDEX au travers du questionnaire à l’adresse des salariés EWR de Cholet :

  • stress important existant dans l’état actuel de cette activité sur le site de CCH que devrait amplifier le projet de transfert du personnel de GNV
  • doute de la pérennité de l’activité face à l’absence de mise en place de tuilage des compétences transférées
  • absence d’adhésion au projet et départ anticipé de certains experts de GNV

De plus, nous ne pouvons que déplorer l’absence argumentaire du dossier sur les modalités d’aménagement des locaux de l’établissement de Cholet dans le cadre du projet d’évolution de l’organisation de l’activité « Guerre Electronique ».

En effet, sur une simple évaluation en m2 et ne tenant pas compte de l’organisation propre d’EWR par secteur d’activité, le fait que certains responsables n’adhérent pas au projet, entrainera une refonte de l’organisation des locaux mis à disposition pour ces activités.

Enfin des surfaces dédiées, soit en terme d’affaires soit en terme d’activités, devront être définies, des espaces réservés à la méthode « agile » devront être prévus, le tout dans des bâtiments d’une relative vétusté reconnue, ne sont pas identifiées à ce jour, et corroborent l’appréciation du cabinet Syndex :

«  les installations d’EWR aujourd’hui à Cholet n’apparaissent pas être un point fort d’attractivité pour le projet ».

En conséquence, les membres du CHSCT de la CGT de Cholet votent contre le projet tel qu’il est présenté à ce jour.

Veuillez agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.

Le Représentant Syndical CGT au CHSCT

MARATIER Christophe

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *