Augmentations, retraites, conditions de travail :Meilleurs vœux !

Patrice Caine, Marc Darmon et Christophe Dumas nous souhaitent une forte croissance et la satisfaction de nos clients. La CGT vous souhaite un salaire et une retraite dignes.

Salaires.

Les négociations de 2023 ont officiellement commencé, et nous ne sommes toujours pas invités. Certes, nous représentons plus de 12% des salariés de SIX, un tiers des salariés de Brive et un quart de ceux de Cholet, mais la direction ne veut pas nous voir à la table des négociations avant Juillet prochain.

C’est dommage, nous avions beaucoup de propositions : une augmentation générale pour tous, même pour les cadres, à hauteur de l’inflation subie, des augmentations individuelles d’au moins 2%, un rattrapage de la politique salariale 2022… Soit un budget de plus de 10%, nécessaire pour reconnaitre les qualifications des salariés et tout à fait soutenable vis-à-vis de nos résultats exceptionnels.

D’entrée de jeu, la direction propose un budget sous l’inflation, permettant des augmentations autour de 5%, bien en-deçà des propositions des organisations représentatives, toutes au-dessus de 8%. Certes, 5%, c’est plus que les années précédentes, mais c’est largement insuffisant. Nous préparons d’ores et déjà les intersyndicales. Syndiquez-vous et rejoignez la lutte.

Retraites

Sur le front des retraites, à moins d’avoir passé les dernières semaines dans une grotte, vous savez déjà que le gouvernement nous prépare un passage en force de l’allongement de la durée de cotisation et l’âge de départ à la retraite.

Tous les syndicats s’entendent pour dire que cette énième réforme paramétrique n’est pas nécessaire pour sauvegarder le système des retraites, malgré les mensonges répétitifs du gouvernement à ce propos. Notre système est à l’équilibre.

La CGT rappelle que des mesures simples permettraient d’augmenter les cotisations efficacement : augmenter les salaires ou mettre en œuvre l’égalité femme/homme.

Le gouvernement espère économiser plus de 10 milliards d’euros sur le dos des salariés, mais continue de supprimer aveuglément des impôts sur les sociétés. Dernièrement, ils ont supprimé la cotisation sur la valeur ajoutée, ce qui représente une perte de 8 milliards d’euros pour l’état.

Contre-projet chiffré à l’appui, la CGT vous souhaite toujours une retraite à 60 ans assortie d’une pension d’au moins 75% de votre salaire net de fin de carrière et au moins égale au SMIC pour une carrière complète.

Nous vous souhaitons également une augmentation de plus 10%, de bonnes fêtes de fin d’année et de bonnes mobilisations pour 2023 !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *