4em conférence environnementale du 25-26 avril 2016

Cette 4e conférence environne mentale qui va se tenir dans un contexte social de puissantes mobilisations, semble, de par son contenu, complètement hors sol avec ce qui se passe dans le pays et les attentes des salariés en matière d’emploi, de services publics et de reconquête industrielle, de progrès social et de réponses environnementales. Plusieurs grands secteurs liés aux enjeux climatiques, énergétiques sont menacés par des milliers de suppressions d’emplois comme dans l’énergie (AREVA-EDF-Général Electrique…) dans le ferroviaire (Industrie Ferroviaire, SNCF…) dans l’environnement (Ministère-Météo-France…).
Dans la continuité des précédentes conférences et de la COP 21, cette nouvelle conférence risque à nouveau de se terminer par des discours de façade et une grandeopération de communication par un gouvernement qui cherche à redorer son image dans une période où il est au plus mal, tout en voulant se montrer comme «exemplaire» en la matière.
La CGT veutreplacer cette conférence dans la «vraie vie» et appelle les salariés à s’en emparer en faisant le lien avec ce qu’ils vivent en ce moment dans leurs entreprises et les revendications qu’ils portent.
Retrouver notre analyse ici: cgt conférence environnementale
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *